Préparer son jardin à l’accueil de la faune en hiver

L’hiver apporte son lot de défis pour la vie sauvage, notamment pour les oiseaux, les insectes et les petits mammifères. Il est néanmoins possibilité d’aider ces groupes d’espèces en préparant les jardins de manière à fournir un refuge et des sources de nourriture pendant les mois froids. Voici quelques conseils pratiques pour préparer votre jardin afin d’accueillir la faune en hiver.

Fournir le couvert quand les ressources se font rares

Les arbustes et les arbres à baies sont une source essentielle de nourriture pour de nombreuses espèces d’oiseaux en hiver. Des plantes telles que le houx et le sorbier des oiseleurs (d’où son nom !) fournissent des baies riches en énergie. En ajoutant ces végétaux à votre jardin, vous offrez un festin à de nombreuses espèces d’oiseaux qui cherchent à reconstituer leurs réserves pendant la saison hivernale.

Installer des mangeoires pour oiseaux avec des graines riches en matières grasses, telles que les graines de tournesol et de chardon, peut attirer une variété d’oiseaux. On peut également mettre à disposition des fruits comme des pommes, des kakis, ou des fruits secs comme des noix et des noisettes pour les aider à maintenir leur énergie.

Fournir le gîte pour passer l’hiver

Pour créer des zones refuge dans les jardins, évitez de nettoyer complètement votre jardin à l’automne. Les zones de broussailles, de feuilles mortes ou des tas de bois offrent des abris essentiels aux insectes, aux amphibiens et à d’autres petits animaux. En laissant ces zones intactes, vous créez des habitats naturels pour la faune qui les utilise pour se protéger du froid.

De nombreuses espèces de reptiles, d’amphibiens et de petits mammifères comme les chauves-souris ou les hérissons hibernent en hiver. Leur fournir une zone pour l’hibernation est un moyen de les protéger pour passer l’hiver. Pour les hérissons, il est possible de leur créer un nid douillet à partir de branches et de feuilles mortes  dans un coin au calme (Tuto de la LPO à retrouver par ici)

Pour les chauves-souris, des gîtes sont également disponibles dans le commerce, à accrocher sur les façades des bâtiments ou sur un tronc bien ombragé.

Fournir des points d’eau

L’accès à l’eau est crucial pour la survie de la faune en hiver. Il est possible d’installer des coupelles d’eau peu profonde qui fourniront une eau fraîche à la faune du jardin. Attention néanmoins au gel !

Éviter l’utilisation de produits phytosanitaires

Pendant les mois d’hiver, les animaux sauvages peuvent avoir besoin de chercher de la nourriture dans des endroits qu’ils n’exploreraient pas normalement. Évitez l’utilisation de pesticides et d’herbicides toxiques, car ils peuvent contaminer les sources de nourriture des animaux sauvages et causer des dommages à long terme à l’écosystème de votre jardin.

En préparant votre jardin pour accueillir la faune en hiver, vous contribuez à soutenir la biodiversité locale. Ces petites actions peuvent avoir un impact significatif sur la survie des espèces sauvages pendant les mois les plus difficiles de l’année. En adoptant des pratiques de jardinage respectueuses de l’environnement, nous pouvons tous jouer un rôle dans la préservation de la vie sauvage et la création d’un équilibre écologique sain. Alors, mettez vos gants de jardinage et préparez-vous à offrir un refuge chaleureux à nos amis à plumes, à fourrure et à six pattes cet hiver.

Vous prendrez également plaisir à observer les espèces qui viendront visiter votre jardin et serez heureux de voir que vous jouez un rôle important dans la préservation de la biodiversité !